Nous utilisons des cookies (cookies CLAAS et de fournisseurs tiers, p. ex. Google Analytics) afin de vous faciliter la navigation sur notre site Internet et de vous proposer des contenus mieux adaptés à vos centres d'intérêt. Afin de vous permettre de poursuivre votre visite sur notre site Internet, seuls des cookies techniques sont placés sur votre ordinateur. Si vous acceptez les cookies, cette décision s'applique à tous les cookies (cookies à des fins de marketing inclus). Votre consentement est libre et peut être retiré à tout moment.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Agriculture de précision

Exploitation optimale du potentiel de rendement et réduction des coûts

Agriculture de précision

Exploitation optimale du potentiel de rendement et réduction des coûts

Cycle de l'agriculture de précision. Optimisation du potentiel des parcelles.

Un travail adapté à chaque parcelle.

L'exploitation intra-parcellaire a tiré l'agriculture moderne vers le haut. Elle regroupe tout un ensemble de procédés d'exploitation et de gestion des surfaces agricoles en s'appuyant sur la position en temps réel des machines sur la parcelle.

L'agriculture de précision a pour fonction de déceler les différences de sol et de potentiel de rendement d'un endroit à un autre d'une parcelle afin d'y remédier.

Le cycle de l'agriculture de précision commence par l'analyse de la variabilité intra-parcellaire. Ces informations permettent d'adapter la fertilisation et de moduler la densité de semis. La cartographie de rendement permet de contrôler avec fiabilité l'efficacité des processus de gestion intra-parcellaire. Une carte du sol permet également de choisir un travail du sol adapté à chaque zone de parcelle (adaptation de la profondeur de travail).

Ces processus s'appuient sur des mesures telles que la cartographie et l'analyse des sols ainsi que la création de cartes de potentiels.

Cela permet non seulement d'améliorer le rendement et d'économiser des intrants, mais aussi de préserver l'environnement et les ressources.

Une approche globale.

Tous les agriculteurs ont pour objectif d'obtenir des rendements maximaux économiquement viables. Il faut pour cela considérer les spécificités naturelles de chaque parcelle pour en adapter le traitement.

Voici les principales applications intra-parcellaires :

  • Fertilisation initiale
  • Fertilisation azotée
  • Semis
  • Traitements phytosanitaires

Plusieurs processus cartographiques sont utilisés à cette fin. Ces processus sont dits « hors ligne » ou « en ligne ».

La collecte des premières données commence souvent par la carte de contrôle de la qualité des sols. Le contrôle de la qualité du sol permet d'évaluer le potentiel de rendement en fonction du type de sol. La prise en compte d'autres caractéristiques du sol telles que la déclivité ou le climat permet de moduler la dose d'intrants selon les quantités de référence définies.

Processus hors ligne.

Les processus hors ligne permettent de procéder à la collecte des données et à l'application d'intrants de façon séparée dans le temps. Les cartes d'application correspondantes s'appuient sur les données suivantes :

  • Cartographie de rendement
  • Cartographie avec capteur de biomasse
  • Mesure de la biomasse avec données de télédétection
  • Cartes de l'état nutritionnel des sols à partir de l'analyse des sols
  • Cartographie des sols via la mesure de conductivité

Processus en ligne.

Pour les processus en ligne, les données de mesure sont déterminées pendant l'avancement et converties en dose d'application lors de la même opération. En voici deux exemples :

  • Fertilisation azotée avec le CROP SENSOR
  • Application de régulateurs de croissance avec le CROP SENSOR

Il est également possible d'ajouter ici des données du processus « hors ligne » (cartographie).